Accéder au contenu

Siitake, Reishi & Maïtaké : Les champignons de l’immunité

Publie le 31/Août/2021

Focus sur

ll n’y a pas que les fruits, les légumes, les plantes et les racines qui peuvent nous faire profiter d’incroyables vertus et bienfaits.

On trouve aussi certains types de champignons « les supers champignons », utilisés en médecine traditionnelle chinoise, qui sont dotés de grands pouvoirs sur l’organisme humain. Sources de vitamines et minéraux, ils regorgent de nutriments  et auraient de multiples bienfaits sur la santé.

Le Shiitake

Le shiitake (Lentinus edodes ou cortinellus shiitake) est le deuxième champignon le plus cultivé au monde. Il tire son nom du japonais Shii, une espèce d’arbre semblable au châtaigner sur lequel il grandit, et de Take, qui signifie « pousser sur ». Il est facilement reconnaissable, grâce à son pied blanc surmonté d’un chapeau marron, que l’on trouve à l’état naturel à plus de 2000 mètres d’altitude !

C’est en Corée, au Japon et en Chine qu’on le consomme le plus alors qu’il commence à  être exporté vers l’occident depuis quelques années.

Le shiitaké est surtout connu pour la richesse de sa composition. Il apporte vitamines (B2, B3, B5 et B6), folates, zinc, cuivre, sélénium, phosphore, antioxydants, ainsi que de la lentinane, polysaccharide qui stimule la synthèse des globules blancs.

Traditionnellement consommé en décoction ou en soupe, le shiitaké a prouvé lors d'études qu'il stimulait l'immunité, avait une action antivirale et agissait sur le taux de cholestérol. On l'ajoute donc aussi souvent que possible dans nos assiettes (on le trouve chez les primeurs). Il se cuisine comme un champignon de Paris.

Le shiitaké peut être utilisé tel un complément alimentaire, sous forme de gélules ou de poudre pendant 1 à 2 mois.

Le Reishi

Prisé en Asie depuis des millénaires, le reishi a longtemps été consommé par l'empereur de Chine comme élixir de longue vie. C’est le champignon de la longévité et de l’immortalité grâce à sa capacité à revigorer l’organisme.

C’est un champignon qui reste assez méconnu dans le monde, malgré ses nombreux bienfaits.

Le reishi contient plus de 200 composés dont des polysaccharides, des triterpènes et des antioxydants. On le compare aux plantes adaptogènes pour sa capacité à soutenir l'organisme. On le recommande lors des périodes de convalescence et de maladies virales.

Il permet de lutter contre le stress oxydant, c’est-à-dire l’accumulation d’espèces oxydantes hyper-réactives et néfastes pour la survie cellulaire. Il protège l’organisme du vieillissement et contribue à renforcer les défenses de l’organisme contre diverses agressions.

Très étudié en prévention, le reishi a révélé des résultats prometteurs dans la lutte contre les cancers. En effet, ses composants actifs auraient la capacité d’accroître la réponse immunitaire anti-tumorale. Plus d'informations sur passeport santé.

On le consomme en tant que complément alimentaire essentiellement, en poudre ou en gélules

 

Le Maîtake

Souvent surnommé « le champignon de la vitalité », le maïtake est utilisé depuis des milliers d’années en Asie, et plus particulièrement au Japon. D’ailleur son nom signifie ‘champignon-danse’ en japonnais car jadis les paysans se mettaient à danser quand ils découvraient un maïtake.

Le maïtake pousse sur le sol au pied de chênes ou d’autres arbres à feuilles caduques dans de nombreuses régions d’Asie, notamment au Japon mais aussi, en Amérique du Nord et en Europe.

Il contient polysaccharides, vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B8, B9, B12, C, D et K) et minéraux (zinc, potassium, phosphore, calcium, magnésium).

En Asie, le maïtake occupe une place de choix en tant que substance immuno-modulatrice et tonique de premier plan. Grâce aux polysaccharides qu’il contient, il agit comme un stimulant du système immunitaire. Il améliore ainsi notre capacité à répondre aux agents nocifs. Plus d'infos sur consoglobe.

Le Maïtake est un aliment tonique et médicinal. Dans le monde occidental, c’est un aliment culinaire sauvage très prisé.

On le consomme également en tant que complément alimentaire

 

Effets secondaires du shiitake, reishi et maïtake

L’association du maïtake avec certains médicaments est déconseillée. En effet, il peut y avoir des effets indésirables, surtout lorsqu’il est associé aux médicaments liés au contrôle de la tension artérielle et du diabète.

Le shiitake peut entraîner des réactions allergiques violentes. Il convient donc de rester très prudent et de consulter au moindre doute.

Le reishi est contre-indiqué chez les personnes souffrant d’hypotension artérielle ou ayant un traitement anti-coagulant.

Image par adege de Pixabay

Coté Herboristerie : Les plantes de l’immunité pour une rentrée en pleine forme Conseil précédent Retourner au blog Grande pétition : Sauvons l'huile essentielle de lavande Conseil suivant

Nos labels

Partenaires et certifications